enfr
14 février 2016
Pays France

Haras National de Besançon – Cheval de trais Comtois

Le haras national de Besançon est fondé en 1754. Il est transféré en 1952 sur le parc arboré d’un hectare du 52 rue de Dole, dans le quartier de la Grette-Butte, à proximité du centre-ville de Besançon. Ces infrastructures permettent d’accueillir en permanence des chevaux de toutes races. Le Haras national de Besançon était particulièrement connu pour la mise à disposition des éleveurs d’étalons de race de trait comtois.
Le Haras national de Besançon a pour vocation d’accompagner le développement de la filière équine en Franche-Comté et de faire partager sa passion du cheval à travers son héritage historique, culturel et vivant.

Le Comtois est une race de cheval de trait de taille moyenne, propre à la Franche-Comté. D’origine germanique et peut-être bourguignonne, elle est surtout présente en France et en Suisse. Monture de bataille réputée sous l’Ancien Régime, le Comtois est le premier exemple d’élevage florissant d’un cheval de traction lourde en France. Il est décimé durant les guerres napoléoniennes et connaît une période de recul au XIXe siècle, où il se confond, sous le nom de cheval du Jura, avec le futur cheval des Franches-Montagnes suisse. Son élevage est relancé au début du XXe siècle côté français, il est connu sous le nom de cheval « Maîchard » des plateaux du Haut-Doubs.

Il est sélectionné pour les travaux des champs, ce qui en fait le cheval de trait rustique connu de nos jours. Alors qu’il était de robe baie, il acquiert après la Seconde Guerre mondiale sa robe particulière aux crins de couleur claire, qui fait désormais son succès. Face à la concurrence du tracteur, le Comtois est reconverti en animal de boucherie et dans les années 1980, il devient ainsi la seule race de trait française dont les effectifs connaissent une légère augmentation. Il est désormais la race de trait la plus présente en France, en raison de la relative rentabilité de son élevage extensif en zone montagneuse. Bien que la viande constitue, et de loin, le premier débouché de la race, le Comtois est de retour dans les loisirs et les travaux attelés.

Le site du haras : http://www.ifce.fr/haras-nationaux/nos-sites/haras-national-de-besancon/
Le page facebook : https://www.facebook.com/pages/Haras-national-de-Besan%C3%A7on/159153420770713?fref=ts

horses-of-legend-haras-national-besancon-1

horses-of-legend-haras-national-besancon-2

horses-of-legend-haras-national-besancon-3

horses-of-legend-haras-national-besancon-4

horses-of-legend-haras-national-besancon-5

horses-of-legend-haras-national-besancon-6

horses-of-legend-haras-national-besancon-7

horses-of-legend-haras-national-besancon-8

horses-of-legend-haras-national-besancon-9

horses-of-legend-haras-national-besancon-10

horses-of-legend-haras-national-besancon-11

horses-of-legend-haras-national-besancon-12

horses-of-legend-haras-national-besancon-13

horses-of-legend-haras-national-besancon-14